GOLD TRAP // Line Up 100% Bordelais

Hip-Hop
vendredi 03 mai 2019 - 20h
7€ (Prévente) / 9€ (Sur place)
réservez vos places
La parole à l'organisateur
Soirée de performances live et dj set autour de la culture hip-hop & trap réunissant de nombreux talents émergeants de la scène musicale bordelaise.


RICKY BISHOP
Jeune artiste de 23 ans basé à Bordeaux, Ricky Bishop a développé un univers musical unique. À mi-chemin entre le rap chic et la trap mélodieuse, le jeune Racks possède un flow reconnaissable. C’est en 2010, aux côtés de Saint La Prince, que Ricky débute la musique. C’est ensemble qu’ils sortiront leur première mixtape « Liasses », courant 2019. Entre Lille, Paris et Bordeaux,Ricky Bishop se fait un nom dans la scène trap underground en collaborant notamment avec Grizzla, Nino Sama ou encore Twizzy Cinco.

PETIT MAUDIT
Petit Maudit est un trappeur franco ivoirien actuellement basé à Bordeaux, il est membre du label indépendant Maycash Music créé par SodamMaycash. Bercé par l’univers trap, l’artiste déclare régulièrement n’avoir « aucun message dans ses propos » et faire uniquement de l’égotrip. Cash, alcool, « tasspé » et substance psychotrope sont maîtres mots et laissent entrevoir ses techniques de découpe. Auto-proclamé Colonel, il sort plusieurs clips sur sa chaîne Youtube qui ont secoué le rap underground, puis en juillet 2018 sa mixtape « COLONEL WATTAO », chef de guerre Ivoirien, qui comptabilise plusieurs milliers d’écoutes sur soundclound. Il revient au devant de la scène avec des clips tels que « Ma tass et ma bouteile », « Appolinaire » ou « Colonel Wattao » ainsi que plusieurs singles sur les plateformes. Son EP « BRICKS » devrait sortir courant avril 2019.

DEEP & IGEE
Deep & IGee (anciennement Al’ Ancienne) est un duo de rappeurs Bordelais évoluant dans le milieu depuis 2011. Ils font leurs premières armes dans les Open Mic et petites scènes locales, où ils se font rapidement repérer en raison d’une fougue certaine, malgré leur jeune âge. En parallèle de leurs premiers concerts, ils sortent 2 projets: « Résonance » de IGee (février 2014) et « Symbiose » (décembre 2015). Ils se servent de ces EPs pour démarcher les salles de concerts et participer à des tremplins, ils remporteront le prix du « Meilleur texte interprété en Français » lors du Tremplin annuel des 2 Rives organisé par la ville de Bordeaux en 2015. S’ensuit alors une série de concerts dans la plupart des salles bordelaises (RockSchool Barbey, Krakatoa, Rocher de Palmer…), des petits festivals ou évènements avec notamment les premières parties de Alpha Wann, Jazzy Bazz, Demi Portion, Dooz Kawa, Apollo Brown, Take A Mic, Ash Kidd entre 2016 et aujourd’hui. Ils décident de changer de nom de scène, passant de « Al’ Ancienne » à « Deep & IGee », un nom qui n’impose aucune classification ou préjugé à l’auditeur. Les premiers morceaux sous l’égide « Deep & IGee » sortent et marquent un nouveau départ pour le duo. Après une semaine de résidence au studio de « La Place HipHop » à Paris et après pas moins de 4 mois à travailler des tas de morceaux et visuels, la fin d’année a été bien remplie avec la sortie de l’EP de 7 titres « Périmètre » de Deep le 5 octobre, et le projet solo de IGee « Nahash » sorti le 14 décembre dernier. Le projet commun Deep & IGee est prévu pour mars/avril… Ayant la sensation d’avoir enfin trouvé leur « patte », ils ne promettent qu’une seule chose: ils ne se sont imposé aucune limite stylistique.

YUDIMAH
Etabli à Bordeaux depuis de nombreuses années, le jeune homme revendique une double culture franco-congolaise qui lui a donné très jeune une conscience sociale aiguë, en même temps que l’envie d’agir pour faire changer les choses. C’est tout naturellement qu’il se tourne vers le milieu associatif pour s’engager en faveur de ceux qui ont du mal à accéder à la culture. En parallèle, il se met lui-même à chanter et à composer de la musique pour rendre compte des influences métissées qui le construisent et l’émeuvent. La musique de Yudimah prend racine au carrefour d’influences musicales diverses mais précises. Le confort bordelais y côtoie la rudesse inspirée et poétique des français Disiz et Youssoupha. Il se nourrit de la sensualité de la spiritualité et du groove de Kendrick Lamar, d’un Ryan Leslie ou encore de l’incontournable J.Cole. Après un bout d’essai en 2016, The Crown, qui l’aide à définir son propre univers, et surtout un premier véritable album, en 2017, The Kingdom, Yudimah mûrit et circonscrit son projet musical à un hip-hop d’ocre quasi sacré où l’aspiration à élever les consciences, à réfléchir et à chercher la paix intérieure se conjugue à un flow agile et d’une fluidité exemplaire. Son nouvel album est d’ailleurs résolument hip-hop et empreint d’une sagesse pétillante qui rappelle la vivacité d’un Mot Def et l’intelligence féline d’Open Mike Eagle ou encore le groove insolent d’un Lando Chill. A côté d’un Run It, irrésistible d’efficacité et old school dans ses intentions, on trouve chez Yudimah des traces de soul, voire des inflexions reggae, qui relient son travail à l’effacement des frontières entre les genres amorcé par nombre de rappeurs de la côte Ouest comme Anderson Paak. C’est dans ce registre, très libre, empreint de cool attitude et d’espoir, d’intelligence et de sophistication, que le Français ouvre une nouvelle voie, celle d’un hip-hop intégral, humaniste et combatif.

BLOCKCHAIN
BlockChain est un collectif de hip-hop et trap francophone originaire de Bordeaux. Le groupe est formé en 2017 par plusieurs artistes, rappeurs et beatmakers dont Bolero, Odjizz, ROGXRTHVT et Twizzy Cinco. Musicalement issu de la nouvelle vague rap moderniste aux fortes influences US, leur premier projet « C’est Dieu Qui Donne » est prévu pour fin mars.

Yeong MICHIN
DJ, Producteur & co-fondateur de COZY
Prod pour Smeels, MLX, BRO200 ...


Hip Hop / Trap / Future Beat
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.