ALALÁ

ALALÁ

World
Jusqu'au mardi 18 juin 2019
Guinguette Chez Alriq
7€
La parole à l'organisateur
Depuis leurs origines afro-austronésiennes lointaines, les musiques de Madagascar ont toujours été au carrefour des affluences de toutes parts. Aujourd’hui, le phénomène s’intensifie et s’accélère, donnant aux nouvelles matières artistiques Malagasy une grande diversité de formes résolument modernes. ALALÁ s’inscrit naturellement dans cette dynamique tout en y apportant une empreinte intemporelle.

Résidant en France depuis plus d’une dizaine d’années, l’auteur-compositeur Mandrantohery « Goul » Andriamihanta initie avec Alice Fearne et Laurie Rakotomanga une expérience hors des frontières. Le trio se crée à la fin de l’année 2013 à Angoulême. Leur esthétique musicale s’attarde d’abord sur l’articulation des trois voix à une orchestration minimaliste qui associe un jeu de guitare généralement pincé à une nappe percussive répétitive. Quelques années plus tard a débuté un travail avec le bassiste et multi-instrumentiste Mohamed Sayon Nafi, originaire de Guinée-Conakry. En décembre 2018 sort « Masaka » qui marque une autre évolution. Il donne une large perspective des potentiels de ce groupe qui s’est construit aujourd’hui une présence singulière dans le paysage des musiques actuelles de Madagascar. Aux harmonies vocales, qui sont une de leurs caractéristiques fortes, s’ajoutent plus de groove et de rondeur ; d’électricité dans les cordes et d’affirmation dans les rythmes.

Cette musique est une immersion inévitable dans la poésie de la langue Malagasy. Ces mots, bien que relevant d’une écriture imagée et sensible, ne sont pas les seuls éléments porteurs de sens. Au coeur de ce groupe franco-malgache au métissage complexe se développe et émane un langage simple. Le temps d’une musique, ALALÁ nous emmène sur un terrain invisible, au delà des appartenances.
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.