Blankass + Leitmotiv + Nosonic

Blankass + Leitmotiv + Nosonic

Pop / Rock
jeudi 12 décembre 2019 - 19h30
Salle des Fêtes Bordeaux Grand-Parc
15€ / 18€
Réservez votre place :
La parole à l'organisateur
BLANKASS :

Au début des années 90, Guillaume et Johan Ledoux créent Blankass, après avoir mis un terme à l'aventure Zéro de Conduite... Aventure qui leur avait apporté une collection de souvenirs incroyables, un peu de technique, et surtout, l'envie. Il faut dire que partager la scène avec les Clash, Gun-Club, ou U2 quand on a douze ans, ça aide un peu à savoir ce qu'on veut faire dans la vie !

Après plus de 200 concerts dans toutes sortes de lieux, en France, Allemagne, Hollande, Algérie ou au Québec, le premier album, "Blankass", sort en 1996, accompagné du single "La couleur des blés", gros succès radio qui les conduira aux Victoires de la Musique et qui les fera reprendre la route pour une première tournée de 150 dates !

Suivront "L'ère de rien" en 1998, "L'homme-fleur" en 2003, et "Elliott" en 2005. Curieusement, c'est sur ce quatrième opus, produit par John Hanlon, l'ingénieur du son de Neil Young, qu'on retrouve les véritables influences du groupe. B. Springsteen, les Who, les Clash, Nick Cave, Brel, Gainsbourg ou Oasis sont autant d'artistes qui ont nourri les six membres du gang...

Entre chaque album, la vie du groupe est rythmée par les tournées qui suivent les sorties dans les bacs, et en 2007, le groupe éprouve le besoin de "prendre un cliché" de ce que sont ces tournées, de ce qu''est réellement le groupe sur scène... Le premier live du groupe, "Un concert" est enregistré au Théâtre de Verre, à Chateaubriant, et sort en mars 2008, accompagné d'un DVD mêlant clips, images live et archives personnelles du groupe.

En 2009, Guillaume et Johan s'accordent chacun de leur côté une petite parenthèse solo, puis début 2011, ils s'enferment tous les deux en studio pour composer le nouvel album du groupe. Explorant de nouvelles voies, de nouveaux sons, une nouvelle façon d'écrire, ils livrent le 6 février 2012 "Les chevals".

Deux années de tournée ont suivi cet opus.

Le 14 avril 2014, sort un double best of simplement appelé "Je me souviens de tout". Double album avec les meilleurs titres choisis par le groupe, ainsi que des versions inédites de certaines chansons, deux titres inédits, un duo avec Mike Scott des Waterboys et une version complètement revisitée de "La couleur des Blés".

En 2015, les frères Ledoux se sont octroyé une escapade dans l'univers des enfants. Un projet qui leur tenait à coeur depuis plusieurs années.

L'aventure de "Balthazar Tête de Bois, le petit garçon qui voulait réussir sa vie" a donc démarré le 6 novembre 2015.

Un conte musical sous forme de livre disque narré par Sylvie Testud et interprété par Pierre Perret, Michel Fugain, Cali, Alex Lutz, Hubert Mounier (L'affaire Louis Trio), Ben Mazué, Elodie Frégé, Zoé Colotis (Caravane Palace), Matthew Caws (Nada Surf), Marie Gillain, Thomas Fersen.

2019, l'année du retour...



LEITMOTIV :

Placez la galette dans la machine à musique. Vous entendez cette fêlure, cette craquelure ? Ca sent l'écorchure. Les hommes dessus sentent, respirent la poésie comme un acte fondateur du rock. Leitmotiv, ils en sont depuis 2004 de la partie. Des jeunes avec de l'expérience en somme avec 200 concerts mais ils ont encore à coeur et à corps de découvrir. Leitmotiv, c'est aussi un album : "Les temps dansent" et deux EP's : "Des airs" et "Faites vos jeux" au compteur. "Faites vos jeux", c'est bien sûr le symbole d'une société capitaliste à outrance, mais aussi un "Faites vos je" déguisé, un "Construisez-vous vous mêmes ssans rendre de comptes à personne". Et c'est d'ailleurs un peu leur route, le chemin emprunté, ils se sont faits tout seuls à coups de fées électriques et de riffs bien énervés. Le chemin est encore long. Tant mieux. Vous finirez bien par les croiser. Vous pariez ? Pascal Pacaly - auteur de "La France est (vraiment) rock !".



NOSONIC :

Nosonic, groupe français pop rock indépendant, revient avec un nouvel album "L'excuse" réalisé par Phil Delire (Indochine, Renaud, Bashung, Noir Désir...). Des textes en français percutants sur une musique aux sonorités anglo-saxonnes. Avec cet album, ce groupe "Hybride" dévoile une nouvelle facette de son univers, et s'installe définitivement dans la scène indépendante pop rock alternative française.

Aérien et hypnotique, la musique de Nosonic, transcende celui qui l'écoute... Dès l'écoute de "Ensemble", la mélodie vous emporte dans une sorte de tourbillon. Nosonic s'excuse mais de quoi ? De nous faire voyager loin de notre quotidien ? Parce qu'il faut avouer que cette indie pop est quand même hyper bien léchée ! Les textes sont à la fois poétiques, contemporains et poignants. "Falling" n'est pas sans rappeler certaines de leurs influences comme Placebo, Indochine et bien sûr difficile de ne pas penser à Muse, à l'écoute de "l'excuse". Les bits électro sublimes se mélangent parfaitement aux guitares électriques, et au synthétiseur. La voix de Jean-Yves profonde sur "contre tout", ajoute en émotions, sur un titre déjà très romantique et passionné. "Strong", là encore distille une mélodie pop acidulée, En un mot, le rêve est à la portée d'oreilles ! Un album d'une dizaine de titres, à mettre entre toutes les mains des mélomanes ! Céline Dehédin (Nouvelle Vague Mag)
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.