Hyderabad vue par les photographes de l’Indian Photo Festival

Hyderabad vue par les photographes de l’Indian Photo Festival
La parole à l'organisateur
_Hyderabad, ville aux multiples facettes_

Connue pendant des siècles sous le nom de Golconde, la ville de Hyderabad revient sur les rives de la Garonne. Au 18ème siècle, elle a inspiré Aline, Reine de Golconde, célèbre opéra de Michel-Jean Sedaine et Pierre-Alexandre Monsigny. Dans les années 1860, Louis Rousselet, pionnier de la photo de voyage, captura dans ses planches de verre parmi les premiers clichés de la célèbre « cité des perles », de son fort et de ses cénotaphes, clichés aujourd’hui précieusement conservés au musée Goupil à Bordeaux.
En plein essor depuis une dizaine d’année, la capitale du Télangana se déploie aujourd’hui dans une urbanisation effrénée, façonnée d’autoroutes urbaines se glissant entre de spectaculaires formations granitiques et un chapelet de lacs naturels.

_Une coopération franco-indienne_

Cette exposition se tient dans le cadre de l’accord de coopération qui lie Bordeaux Métropole et l’Etat du Télangana depuis le 13 octobre 2015. Cette exposition de 10 oeuvres de photographes indiens est proposée par l'Indian Photo Festival.

_L’Indian Photo Festival_

L'Indian Photo Festival (IPF) est le plus ancien festival international de photographie en Inde. L’IPF promeut l'art de la photographie et aborde les enjeux sociaux à travers ce médium. Cet évènement est une plateforme pour les photographes professionnels et en herbe, les amateurs de photographie et le public, d'Inde et du monde entier.

Plus d’informations sur : www.indianphotofest.com/
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.