FESTIVAL SONS D'ÉTÉ : Laurent Bardainne & Tigre d’eau douce + Sylvain Rifflet « Remember Stan Getz »

FESTIVAL SONS D
Jazz
vendredi 15 juillet 2022 - 20h30
Rocher de Palmer
30€ / 28€ / 25€
réservez vos places
La parole à l'organisateur
Sons d’été naissait à l’été 2021 avec l’envie d’offrir aux artistes une scène longuement interdite pour cause de pandémie. En 2022, le festival est de retour pour clôturer la saison, avec une sélection de concerts emblématique de l’identité artistique du Rocher. Quatre soirs, huit concerts, la promesse d’un nouvel air !


LAURENT BARDAINNE & TIGRE D’EAU DOUCE

C’est une balade onirique au son du saxo de Laurent Bardainne et de son quartet félin qui s’annoncent. Un voyage captivant et flamboyant, vers une soul rétro futuriste qui ouvre large son spectre d’influences.
Le compositeur saxophoniste et claviériste est plutôt du genre discret même s’il a déjà pas mal bourlingué, aux côtés d’un Oxmo Puccino, d’un Philippe Catherine ou d’un Pharell Williams. La diversité de ses collaborations reflète les aspirations stylistiques du musicien. Son Hymne au soleil, est une ode à la vie, où fusionnent les musiques de l’Afrique noire et de l’Amérique latine. Accompagné de son quatuor Le Tigre d’eau douce, Laurent Bardainne nous invite à traverser sa jungle des sons, où l’on progresse en s’enfonçant dans les profondeurs du jazz, où l’on ressort tapissé de soul, quelques bulles de hip hop accrochés dans l’air.
Laurent Bardainne, saxophone ténor, synthétiseur / Arnaud Roulin, orgue Hammond, synthétiseur / Sylvain Daniel, basse / Philippe Gleizes, batterie / Fabe Beaurel Bambi, percussions
Hymne au soleil, 2021, Heavenly Sweetness
laurentbardainnetigredeaudouce.bandcamp.com


SYLVAIN RIFFLET « REMEMBER STAN GETZ »

Le saxophoniste Sylvain Rifflet détenteur d'une Victoire du jazz et d'un Django d’or, dirige le magnifique Remember Stan Getz, à qui il voue une admiration inconditionnelle. Disparu depuis plus de 30 ans, le prodigieux saxophoniste est l’un des rares à avoir bénéficié d’une envergure planétaire, grâce notamment à l’emblématique The Girl From Ipanema. « The sound », comme il était surnommé, a marqué par sa capacité à « aller chercher l’épure, à être dans la simplicité et le beau en permanence ». Inventif, et doté d’une aptitude à se renouveler tant dans ses thèmes de prédilection que dans son jeu d’improvisation. Avec plus de 400 albums au compteur, il a fallu faire des choix que Rifflet a souhaité représentatifs de toutes les facettes et périodes du mythe. Un hommage qui ne se veut pas exhaustif mais qui se veut résolument vivant.
Sylvain Rifflet, saxophone / Airelle Besson, trompette / Julien Lourau, saxophone / Chloé Cailleton, voix / Nelson Veras, guitare / Ziv Ravitz, batterie / Pascal Schumacher, vibraphone / Florent Nisse, contrebasse / Rémi Rière, violon / Akemi Fillon, violon / Bénachir Boukhatem, alto / Julien Decoin, violoncelle
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.