Hypernuit

Hypernuit
Jusqu'au dimanche 28 août 2022
Base Sous-Marine
La parole à l'organisateur
Hypernuit est née de l’envie de concevoir une exposition à partir des collections du Capc musée d’art contemporain et du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, rarement réunies au cours de leur histoire. Hypernuit s’inscrit par ailleurs dans un contexte particulier, celui de la Base sous-marine, que cette exposition investit à la fois comme une boîte noire cinématographique et une caisse de résonances de mémoires oubliées ou occultées.

Prenant acte de la récente pandémie et des bouleversements intimes et collectifs qui en découlent, Hypernuit se présente comme une expérience de la perturbation, signe d’un présent traversé d’éclats du passé et de lueurs du futur, imprégné d’inquiétudes, de mystères et de rêves. À l’image du Que faire ? (Che Fare?), question que nous pose l’œuvre de Mario Merz en introduction de l’exposition, ce présent incertain nous engage collectivement à affronter le réel autant qu’à le réenchanter. La plupart des œuvres présentées oscillent ainsi entre intérieur et extérieur, obscurité et luminosité, espace intime et espace social, histoire officielle et récits personnels. Ces pièces, à forte charge sensible ou sensorielle, jouent sur des effets de lumière, des rapports à la nuit et à l’histoire.

L’exposition Hypernuit se déploie telle une ligne d’horizon qui rappelle notre capacité à outrepasser le réel quand celui-ci ne suffit pas. Elle rend palpable cette phrase tirée de l’œuvre de Marianne Mispelaëre : « Quelque chose commence à craquer sous nos yeux ».

Infos pratiques :

Horaires
mercredi à vendredi, 14h — 18h
samedi et dimanche, 11h —19h

Visites disponibles, voir modalités sur le site internet.
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.