Jil is Lucky + La Féline

Jil is Lucky + La Féline

Pop / Folk
samedi 15 octobre 2016 - 19h30
8€ (Tarif réduit) / 9€ (Adhérents) / 12€ (Prévente) / 15€ (Sur place)
Achetez vos places :
La parole à l'organisateur
Jil is Lucky

Un premier album en français, une love story universelle sur fond de cordes et de musique 8-bit, une poésie frontale. Un disque audacieux complété d’une multitude de clips et d’un court métrage tourné en 360° et son multidirectionnel. Exploser les cadres pour traduire le tourbillon des jeux amoureux, c’est plus que du cinéma. Et c’est une première en France. Chanceux ? Non, Jil est ambitieux.
À travers l’héroïne Manon, l’auteur décline la figure emblématique de la Lolita, de la Bovary “ce genre de filles qui SONT la poésie, celles avec qui on évoque jamais ces références car leur charme meurtrier est précisément de les incarner sans les connaître”. La sienne est croquée sous les traits d’une jeune djette parisienne franco-japonaise, clubbeuse et branchée, dont le narrateur tombe fou amoureux dès leur première rencontre dans le club où elle mixe de la chiptune music. Au fil des onze chansons, Jil écrit les chapitres de deux âmes à la dérive: à travers cette Manon qui “cachait ses idées noires sous un carré blond”, il est question du mirage de la passion, du manque à crever, des nuits sans sommeil, des humiliations et des lâchetés, des couleuvres que l’amour peut nous faire avaler, des quais de Seine que l’on évite désormais, de paire de sneakers Willow roses bonbon et d’orages à l’horizon.

+ La Féline
La Féline est le projet pop protéiforme de la chanteuse et guitariste Agnès Gayraud. Pattes de velours mais plume acérée, elle chante d’une voix blanche et parfois lyrique à la Liz Frazer une musique très pop mais aussi profonde, entre douceur introspective et paysages électroniques. Elle évoque Brigitte Fontaine ou Jean-Louis Murat pour l’écriture, Jeannette ou Julee Cruise pour la naïveté sensuelle, Deux ou les Young Marble Giants pour le goût des sons synthétiques minimaux. Agnès a collaboré avec des gens aussi différents que le compositeur électronique Mondkopf et le chanteur Christophe. Tout son travail jette un pont entre songwriting soigné, où seuls la voix, la mélodie et le texte comptent, et attention au climat des sons. Après plusieurs EP, son premier album, Adieu l’enfance, arrangé et produit avec Xavier Thiry (Hello Kurt), est sorti sur le label Kwaidan Records.
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.