Exécuteur 14

Exécuteur 14

Théâtre
Du mardi 18 mai 2021 au jeudi 27 mai 2021
mar. 18 mai - 20h00
mer. 19 mai - 20h00
jeu. 20 mai - 20h00
ven. 21 mai - 20h00
mar. 25 mai - 20h00
mer. 26 mai - 20h00
jeu. 27 mai - 20h00
10€ (Adhérents) / 16€ (Adhérents) / 13€ (Tarif plein) / 26€ (Tarif plein)
réservez vos places
La parole à l'organisateur
Texte Adel Hakim
Un projet d’Antoine Basler

Qu’est-ce que la guerre a fait de nous ? À l’heure où les conflits viennent littéralement frapper aux portes de l’Europe, Antoine Basler nous entraîne dans une plongée aussi impressionnante que nécessaire dans la folie de la guerre.

La guerre, pour beaucoup d’entre nous, est une expérience lointaine : nous avons grandi en temps de paix, sur un territoire relativement épargné par les conflits armés. Et pourtant, elle n’est jamais loin, dans le temps comme dans l’espace. Elle reste présente à l’état latent de traumatisme ou de menace, a fortiori dans notre culture mondialisée où les répercussions des conflits d’ailleurs se font entendre jusqu’ici. Parce qu’il s’efforce souvent de donner à entendre la violence du monde, le théâtre, d’Eschyle à Wajdi Mouawad en passant par Shakespeare, s’est souvent emparé de cette thématique puissante et dangereuse. Pour l’aborder, le dramaturge Adel Hakim, disparu en 2017, sort d’une approche narrative pour viser un autre propos. Loin de nos stratégies habituelles de mise à distance de la violence, elle fait le choix, non du récit, mais d’un point de vue précis et intérieur, pour nous faire ressentir les déflagrations de la guerre à l’échelle de l’âme et de la chair de celles et ceux qui la vivent. Pour porter cette expérience à son endroit le plus aigu, le comédien Antoine Basler crée autour de lui un espace sensoriel saisissant, hanté de lumières, de son et de musique. Là, il se laisse traverser par la force de l’écriture en une performance intense et rare, un voyage aux confins de l’humanité dans ce qu’elle a de plus sauvage.
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.