Les inRocKs festival : avec JAGWAR MA + LUH + RAT BOY

Les inRocKs festival : avec JAGWAR MA + LUH + RAT BOY

mardi 22 novembre 2016 - 20h30
Rock School Barbey
18€ / 21€
La parole à l'organisateur
JAGWAR MA
En partant de l’idée de génie de saboter l’héritage baggy sound de la fin des 80s, Jagwar Ma a mis au point une formule si imparable qu’on se demande pourquoi personne n’y avait pensé avant. Alliant une efficacité club (un kick puissant) à un psychédélisme vintage du meilleur goût, Jagwar Ma joue les branleurs de génie et s’est affirmé comme une des meilleures formations live du moment.
Le premier album Howlin’, sorti en 2013 est une usine à tubes, alternant plages pop, psyché et beats electro.
Les lads australiens bouclent actuellement en studio leur 2ème album dont la sortie est prévue pour l'automne, et dont les morceaux ont été rôdé en tournée aux côtés de Tame Impala.

LUH
Après avoir quitté WU LYF, Ellery James Roberts chante aujourd’hui l’amour dans LUH, en duo avec Ebony Hoorn. Il y retrouve l’instinct et la sincérité qu’on lui connait, et il y chante la sérénade de l'amoureux.
En ce sens, le premier album de LUH, ‘Spiritual Songs For Lovers To Sing’, est familier, mais globalement c’est quelque chose de totalement nouveau : un disque construit sur des idées et non sur des influences, plus puissant et passionné que tout ce que vous entendrez cette année.

RAT BOY
Jordan Cardy, jeune homme de 19 ans plus connu sous le nom de RAT BOY, a d’abord fait ses preuves sur des titres rock-grungy/nonchalants tels que Fake ID ou Sign On.
Dans la lignée d'un Mac Demarco / Only Real, c’est au tour de RAT BOY de s’illustrer. Ici, le style est particulier, la diction est rapide et le rythme intense. En quelques essais il a réussi à créer une sphère unique lui permettant de sortir du lot. À peine habitué à cet univers que l’artiste se réinvente déjà sur Move, morceau hip-hop qui n’est pas sans rappeler les Beastie Boys.
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.