Le fils

Le fils

Théâtre
Jusqu'au samedi 10 novembre 2018
25€ (Tarif plein) / 12€ (Tarif réduit)
Réservez votre place :
La parole à l'organisateur
Texte Marine Bachelot Nguyen
Idée originale, mise en scène et scénographie David Gauchard


Attention, spectacle-choc : histoire du glissement progressif d’une mère dans l’extrémisme catholique, portée par une comédienne et une écriture affûtées, Le fils ne laisse pas indemne.

C’est l’histoire d’une femme d’aujourd’hui, pharmacienne dans une ville de province qui, par l’intermédiaire de son mari, va être amenée à fréquenter des catholiques traditionalistes, et finir par s’épanouir dans le militantisme religieux. C’est l’histoire d’un glissement idéologique, de l’aveuglement dont cette femme va finalement faire preuve, notamment vis-à-vis de son fils… Ce fils auquel une épinette, sur scène, semble parfois prêter son timbre – la musique est d’Olivier Mellano –, ce fils omniprésent et invisible, absent, ou plutôt disparu, dont on va peu à peu apprendre l’histoire, le brûlant secret, de la bouche de sa mère. Seule sur scène, Emmanuelle Hiron incarne cette femme radicale avec une force telle qu’elle parvient à soulever notre empathie. Le lien qu’elle noue avec le public doit beaucoup, il est vrai, à la précision de la partition écrite par Marine Bachelot Nguyen, à l’acuité du regard et à la précision des situations que celle-ci fait se succéder en un montage serré. C’est le metteur en scène David Gauchard qui a sollicité l’auteure. Après un gros travail de documentation et d’interviews, ensemble, ils ont élaboré l'histoire. Il y avait pour eux urgence, en ces temps fanatiques, à travailler sur ce sujet, à dépeindre cette dérive psychologique et morale, à dire les clivages qui soustendent encore notre société, les haines ordinaires. Un spectacle qui interpelle.
En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.